THE LARGE HADRON COLLIDER IS WORKING !

Publié le par Yvan Hladky

ACTU 25 novembre 2009
un système alternatif LGL pour remplacer le LHC, projet LE GRAND LUSTUCRU, n´a pas été accepté quoique c´est

Une machine à influencer le cours des choses


par Yvan Hladky

Il n’y a aujourd’hui pas plus de raison pour l’optimisme que pour le pessimisme. Tout reste  possible, mais tout demeure incertain.

Immanuel Wallerstein
 

LE GRAND LUSTUCRU                   Fig. 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous dévoile un projet qui peut servir à déveloper des outils improvisés qui puissent remplacer par exemple le Grand Collisionneur de Hadrons à Genève, ceci sans investitions et perte de temps-machine en cas de besoin. Son apparence est occulte, on dirait un morceau de pain, mais ce n´est qu´une apparence, je viens de le dire, les observateurs non avertis allaient penser peut-etre que c´est une machine qui ne sert à rien.

Au contraire. Quel est son but, quelle est sa fonction ?  Au premier rang, c´est un collisioneur hybride, après c´est un comburateur qui produit l´énergie avec l´aide du Père omniprésent et omnipotent, et troisièmment c´est un capteur de tachyons en résonnance directe de gravitation et antigravitation, dont le principe et la fonction va etre décrite plus bas. Le danger de production de trous noirs et des monopoles est réduit à zéro.

Regardons d´abord ensemble l´image de ladite machine dont le nom véritable ne doit jamais etre prononcé à haute voix. La machine sur Fig. 1 est le premier prototype, entre temps des modèles encore plus éfficaces sont en développement, dont un au code LGL à Villeurbane, ville miroir de Lyon, le deuxième...  

© copyright Yvan Hladky, Offenbach sur-le-Meine 2009

Dernière nouvelle de Genève :
LHC redémaré en Novembre ? 


"C'est une grande réussite d'avoir parcouru autant de chemin en un temps si court"
, Rolf Heuer, le DG du CERN a annoncé le 22 Novembre 2009 que le LHC – Hadrons Large Collider –  a été de nouveau mis en service il y a quatre jours…  

Le LHC est un « tunnel de métro » de presque 30 kilomètres sous une partie de la France et sous la ville de Genève, le LHC a été en panne après un accident grave dont nous avons éclairé les causes et les effets possibles.

 Nous avons proposé dans son temps un système alternatif nommé LE GRAND LUSTUCRU, dont le coût serait minimal.

(à suivre)
 

 

 

 

Publié dans Sciences

Commenter cet article